Accueil Santemaghreb.com Accès aux sites pays Santé Maghreb en Algérie ALGERIESanté Maghreb au Maroc MAROCSanté Maghreb en Tunisie TUNISIE



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Professeur Larbi Abid
Responsable éditorial :
Professeur Larbi Abid


Bloc notes

Des médecins cubains en Algérie
Note du 14/11/2019 17:46:32.

Le 1er Prix « Tedjini Haddam » décerné au Pr Jean-Paul Grangaud
Note du 05/11/2019 11:03:27.

Ouverture des inscriptions au Certificat de sur-spécialisation en hépatologie, gastro-entérologie et nutrition pédiatrique
Note du 30/07/2019 16:07:29.

> Voir le bloc-notes


Informations Hospitalo-universitaires

Programme d'études

> Consulter tous les programmes


Documentation

> Consulter toute la documentation


Histoire de l'Algérie médicale

Les hommes et les femmes


BEKADA El Hadj Ben M'hel

BEKADA El Hadj Ben M'helJe connais Bekada Hadj Benmhel depuis bientôt cinquante ans ! En fait je le connaissais indirectement, son environnement et lui-même, avant de le voir et de l’apprécier pour lui-même, dès le début, dans les années soixante. Ayant une de mes sœurs et son mari dans l’enseignement à Annaba, j’entendais déjà parler avec beaucoup de respect de son frère ainé, cadre de l’éducation algérienne. Puis ce fut à la cité universitaire de Ben-Aknoun que l’on ma parlé de Mazouna, son lieu de naissance.

> Consulter toutes les biographies


Naissance de la médecine algérienne

La médecine en Algérie pendant la période coloniale française (1830-1962)

La période coloniale peut être schématiquement divisée en deux périodes : le XIX ème siècle où la médecine a été utilisée comme moyen de propagande, de pénétration et d'information ; la deuxième période concerne le XX ème siècle et va jusqu'au recouvrement de l'indépendance, marquée par la marginalisation progressive de la population locale et l'accès de quelques musulmans aux études médicales.

> Consulter toutes les rétrospectives

Histoire de l'Algérie médicale : Naissance de la médecine algérienne


Premières journées Médicales Algéro-Françaises - Alger - 22-23 février 1968Envoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les 1ères journées médicales algéro-françaises ont eu lieu les 22 et 23 février 1968 au CHU d'Alger-Mustapha.

Allocution de bienvenue du professeur MOULEY-AHMED MERIOUA, président de la société de médecine d'Alger

"La Société de Médecine d'Alger et la Société Algérienne de Chirurgie ont le privilège d'accueillir les représentants de la Société de Médecine de Paris.

J'ai l'honneur de leur souhaiter la bienvenue au nom de tous les membres de nos deux sociétés. Ils arrivent parmi nous précédés de l'auréole de prestige et de rayonnement de leur Société qui peut s'enorgueillir d'avoir su réaliser une harmonieuse synthèse entre la tradition et le modernisme. C'est le mérite en effet de la Société de Médecine de Paris qui dans moins d'un mois, le 20 mars exactement, va fêter son 172ème anniversaire, d'ajouter au lustre de l'ancienneté, l'éclat d'un grand dynamisme et d'une éternelle jeunesse.

Ses bulletins et mémoires reflètent les grands problèmes de l'actualité médicale comme ils témoignent de l'évolution des grandes idées et des courants de pensée de la médecine.

L'accueil de la Société de Médecine de Paris et la tenue de séances communes revêtent pour nos sociétés une haute significations :
Au delà de l'intérêt scientifique et de la confrontation des expériences, les échanges fructueux et les contacts humains rendent à nos yeux ces rencontres enrichissantes à plus d'un titre. Ce n'est pas un de leurs moindres mérites, que de témoigner de notre foi commune en la coopération culturelle qui nous unit, et de contribuer au resserrement des liens entre nos deux pays.

Notre appartenance à la profession médicale nous situe par vocation au premier rang des missionnaires du rapprochement.

Saint-Exupéry ne définit-il pas notre "métier de médecin" comme un métier qui "unit les hommes les uns aux autres" ?

Je salue cette assemblée, en conformité avec cette définition, comme "une réunion d'artisans de l'union des hommes".

Au nom de la partie invitante, je salue nos hôtes, ambassadeurs de la Société de Médecine de Paris, comme les porteurs de ce message de solidarité.

Les lois de l'hospitalité et de l'amitié m'incitent à donner plus d'ampleur à cette allocution de bienvenue, mais le devoir de ne pas retarder d'avantage le début d'un programme scientifique très riche m'oblige à arrêter là l'élan du cœur sur un grand merci.

Ces remerciements s'adressent d'abord aux autorités de tutelle de nos deux pays …
J'ai l'honneur et le plaisir enfin de céder la présidence de la première séance de nos assises à notre éminent collègue, le docteur ALBERT-WEIL, Président de la Société de médecine de Paris.

Allocution d'ouverture du Pr. ALBERT-WEIL, Président de la Société de Médecine de Paris

Les premières "Journées Médicales Algéro-Françaises", dont j'ai l'honneur d'être un des présidents, constituent une manifestation très importante. Avant d'aborder l'exposé des nombreuses et diverses communications, je tiens à remercier les grands organisateurs de ces journées.

D'abord nos amis algériens : le professeur MERIOUA, Président de la Société de Médecine d'Alger ; le professeur BOUDJELLAB, Secrétaire de la Société de Médecine d'Alger ; le professeur MANSOURI, Président de la Société Algérienne de Chirurgie ; ensuite nos collègues et amis, Marcel Noix, ancien Président de la Société de Médecine de Paris, et Georges Carraud, Secrétaire Général de la Société de Médecine de Paris.

La grande réussite de ces Journées sera leur meilleure récompense, et consacrera le talent et l'effort qu'ils ont dû mettre en œuvre pour les organiser si merveilleusement. Nous remercions aussi les hautes autorités algériennes qui nous ont réservé un accueil que nous n'oublierons pas :

Ces premières Journées Médicales Algéro-Françaises vont contribuer à resserrer les liens de coopération et de haute estime réciproque existant entre le corps professoral, médical et scientifique algérien, et le corps professoral, médical et scientifique français.

Dans ce climat de haute estime mutuelle, nous apprenons à nous connaître, à nous aimer, et à apprécier nos travaux. Je crois en l'amitié présente et future des médecins algériens et des médecins français, en dépit d'un passé douloureux.

Mesdames et messieurs, je déclare ouvertes les premières "Journées Médicales Algéro-Françaises".

Communications

Voir toutes les rétrospectives



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

CARTE DU SITE

Actualités

Bibliothèque

Multimedia

Web médical


Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !