Accueil Santemaghreb.com Accès aux sites pays Santé Maghreb en Algérie ALGERIESanté Maghreb au Maroc MAROCSanté Maghreb en Tunisie TUNISIE



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Professeur Larbi Abid
Responsable éditorial :
Professeur Larbi Abid



Informations Hospitalo-universitaires

Programme d'études

> Consulter tous les programmes


Documentation

> Consulter toute la documentation


Histoire de l'Algérie médicale

Les hommes et les femmes


BENMILOUD Moulay (1934-2014)

Evoquer la mémoire et le parcours remarquable de celui qui fut et restera le fondateur de l’endocrinologie dans notre pays après l’indépendance renvoie à la douleur que sa disparition récente a gravé dans le cœur de ses proches, avec une pensée particulière et émue pour sa sœur Assia, fidèle d’entre les fidèles. La disparition du professeur Moulay Ben Miloud a aussi frappé d’une grande tristesse ses amis, ses pairs et ses nombreux élèves, présents en Algérie ou établis à l’étranger. D’ailleurs, beaucoup parmi ses disciples auraient pu lui rendre hommage tant l’autorité naturelle qui émanait de son élégante personne, suscitait d’emblée et unanimement le respect. Et ce respect allait bien au-delà de la simple considération due aux maîtres qu’impose aux médecins la tradition hippocratique.

> Consulter toutes les biographies


Naissance de la médecine algérienne

Historique de la lutte antipaludique en Algérie

Pendant longtemps, le paludisme a considérablement pesé de tout son poids sur la vie des hommes de ce pays quelque soit leur race ou leur origine ainsi que sur le développement de vastes territoires. L’histoire du paludisme en Algérie révèle de nombreux enseignements sur les hommes, leurs us et coutumes et sur la relation entre eux et cette maladie.

> Consulter toutes les rétrospectives

Bloc-notes


Des médecins cubains en Algérie

Selon un article du quotidien Liberté du 07 novembre 2019, la mission médicale cubaine en Algérie ne compterait pas moins de 50 000 médecins exerçant dans les hôpitaux du pays, notamment à Alger et dans le sud du pays. Le journaliste rapportant, cette information met des parenthèses puisqu’il précise : « C’est du moins le chiffre avancé par l’ambassadrice de Cuba en Algérie, Mme Clara Margarita Pulido Escodell, dans un point de presse qu’elle a animé au terme de sa mission en Algérie ». Il ajoute que les médecins cubains exercent dans 14 wilayas et dans des spécialités bien précises, notamment l’ophtalmologie, l’endocrinologie, la pédiatrie et la gynécologie.

Le ministère de la santé n’a pas jugé utile de corriger cette information erronée. Peut être que si l’on compte l’ensemble du personnel des missions médicales qui se sont succédées depuis l’indépendance, on arriverai à ce chiffre (ce dont j’en doute) mais ce qui est certain, c’est que les missions médicales cubaines ne sont pas constitués uniquement de médecin spécialistes mais surtout de médecins généralistes et de personnel administratif, techniciens, magasiniers etc...

Note du 14/11/2019 17:46:32.

Voir toutes les notes



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

CARTE DU SITE

Actualités

Bibliothèque

Multimedia

Web médical


Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !