Accueil Santemaghreb.com Accès aux sites pays Santé Maghreb en Algérie ALGERIESanté Maghreb au Maroc MAROCSanté Maghreb en Tunisie TUNISIE



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Professeur Larbi Abid
Responsable éditorial :
Professeur Larbi Abid



Informations Hospitalo-universitaires

Programme d'études

> Consulter tous les programmes


Documentation

> Consulter toute la documentation


Histoire de l'Algérie médicale

Les hommes et les femmes


AIT OUYAHIA Belgacem

Professeur Belgacem AitouyahiaLe Professeur Belgacem Ait Ouyahia est né le 10 octobre 1928 à Ain El Hammam (wilaya de Tizi Ouzou) où son père était instituteur. Après des études primaires dans sa région natale, il se rend à Alger pour effectuer ses études secondaires où il obtint son bac en 1948. Il s’inscrit par la suite à la faculté de médecine d’Alger et effectue son premier stage d’interne en 1953/1954, au service de chirurgie de l’hôpital d’Orléansville (actuellement Chlef).

> Consulter toutes les biographies


Naissance de la médecine algérienne

Discours d’ouverture de l’année universitaire 1903

En juillet 1881, la Vigie Algérienne reproduisait une lettre adressée par le médecin major Sedan au docteur Armaignac, directeur de la Revue Clinique d'Oculistique de Bordeaux, de laquelle j'extrais les passages suivants : « L'Algérie restera longtemps la terre classique de l'ophtalmie... L'Ecole de Médecine d'Alger n'a ni clinique d'ophtalmologie, ni cours spécial. Il est à craindre que la clinique ophtalmologique d'Algérie soit longtemps encore à l'état de désir, chez ceux qui en reconnaissent le plus la nécessité ».

> Consulter toutes les rétrospectives

Bloc-notes


Des médecins cubains en Algérie

Selon un article du quotidien Liberté du 07 novembre 2019, la mission médicale cubaine en Algérie ne compterait pas moins de 50 000 médecins exerçant dans les hôpitaux du pays, notamment à Alger et dans le sud du pays. Le journaliste rapportant, cette information met des parenthèses puisqu’il précise : « C’est du moins le chiffre avancé par l’ambassadrice de Cuba en Algérie, Mme Clara Margarita Pulido Escodell, dans un point de presse qu’elle a animé au terme de sa mission en Algérie ». Il ajoute que les médecins cubains exercent dans 14 wilayas et dans des spécialités bien précises, notamment l’ophtalmologie, l’endocrinologie, la pédiatrie et la gynécologie.

Le ministère de la santé n’a pas jugé utile de corriger cette information erronée. Peut être que si l’on compte l’ensemble du personnel des missions médicales qui se sont succédées depuis l’indépendance, on arriverai à ce chiffre (ce dont j’en doute) mais ce qui est certain, c’est que les missions médicales cubaines ne sont pas constitués uniquement de médecin spécialistes mais surtout de médecins généralistes et de personnel administratif, techniciens, magasiniers etc...

Note du 14/11/2019 17:46:32.

Voir toutes les notes



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

CARTE DU SITE

Actualités

Bibliothèque

Multimedia

Web médical


Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !