Accueil Santemaghreb.com Accès aux sites pays Santé Maghreb en Algérie ALGERIESanté Maghreb au Maroc MAROCSanté Maghreb en Tunisie TUNISIE



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque jeudi, la lettre d'informations de Santé Maghreb.

Inscriptions et désinscriptions

Revue de presse

Il y a actuellement 13500 articles disponibles dans la Revue de presse

Maroc Première opération chirurgicale au laser des voies urinaires à l’hôpital Hassan II de Dakhla

12/01/2020 | Le matin | Maroc | Lire l'article original

L’hôpital régional Hassan II de Dakhla a introduit une nouvelle technique chirurgicale pour le traitement des maladies de la prostate, des reins et des voies urinaires, avec la réalisation de la première opération chirurgicale au laser des voies urinaires. Un staff médical composé du Dr Aissam Goultaiene, chirurgien urologue, d’un aide opératoire et de médecins et d’infirmiers spécialisés en anesthésie et réanimation, a effectué avec succès, vendredi à l’hôpital Hassan II de Dakhla, une opération chirurgicale de résection transurétrale de la prostate via la technique bipolaire et vaporisation ainsi qu’une fragmentation et élimination d’un calcul vésical par laser (calculase).

Cette intervention chirurgicale a été réalisée sur un patient quinquagénaire, qui souffrait de l’adénome de la prostate (une augmentation de volume de la prostate qui survient le plus souvent chez l’homme de plus de 50 ans), nécessitant ainsi le recours à l’endoscopie.

Le Dr Aissam Goultaiene a fait savoir que cette opération chirurgicale a duré 30 min, soulignant que le recours à de telles techniques modernes s’avère nécessaire, lorsque le traitement médical n’est pas efficace ou l’apparition de complications nécessitant une intervention chirurgicale.

Cette nouvelle technique permet de réduire la chirurgie invasive et de diminuer le taux de saignement et des séjours hospitaliers, a-t-il expliqué.
Dans ce sillage, Dr Goultaiene a fait savoir que l’hôpital Hassan II de Dakhla s’est doté récemment de l’appareil pour la lithotripsie et le calculase qui permettent la fragmentation et l’élimination des lithiases des voies urinaires.

Toute l'actualité



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

CARTE DU SITE

Actualités

Bibliothèque

Multimedia

Web médical


Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !