Accès aux sites pays Santé Maghreb en Algérie ALGERIESanté Maghreb au Maroc MAROCSanté Maghreb en Tunisie TUNISIE



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous


Affiche prévention Covid-19 Algérie


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque jeudi, la lettre d'informations de Santé Maghreb.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Maroc Troubles ORL : Otites, ne faites pas la sourde oreille

20/03/2007 | Le matin | Maroc | Lire l'article original

Infection fréquente et souvent mal soignée, elle peut entraîner de graves complications. Poids dans l'oreille, sensations de «piqûres», douleurs lancinantes, acouphènes (sifflement ou bourdonnement perçu seulement par le sujet), douleurs dans la mâchoire, difficulté à ouvrir la bouche, écoulements, surdité... Vous faites peut-être une otite. Le terme «otite» désigne une inflammation de l'oreille, le plus souvent causée par une infection.

Les otites en elles-mêmes ne sont pas contagieuses, c'est l'agent infectieux responsable de l'atteinte qui est transmissible. L'otite, qu'elle soit aiguë ou chronique, doit cependant être diagnostiquée et traitée de manière correcte.

Le docteur Moussa Alami, chirurgien ORL (oto-rhino-laryngologiste), nous accompagne pour nous expliquer cette maladie très fréquente et contraignante, qui reste malgré tout mal connue par les patients. D'après lui, il existe plusieurs types d'otites selon le site de l'inflammation dans l'oreille : les trois types les plus fréquents concernent l'oreille externe, moyenne et interne. «L'otite externe est une inflammation du pavillon de l'oreille ou de la peau qui tapisse le conduit auditif externe.

On l'appelle aussi «otite du baigneur» car certains baigneurs qui nagent dans une eau plus ou moins propre sont exposés à ce type d'infection ou encore parce que l'eau qui pénètre le conduit auditif externe y demeure et n'est pas drainée», explique le spécialiste.
En cas d'otite externe, il est indispensable de faire dégonfler le conduit auditif externe par des anti-inflammatoires. Les abcès du conduit auditif externe sont peu sensibles aux antibiotiques, aussi, ils sont rarement prescrits. En général, le médecin met en place une mèche de gaze imbibée d'un anti-inflammatoire puissant dans l'oreille. L'anti-inflammatoire permet de diminuer l'œdème et donc la douleur.

Le furoncle peut se percer et du pus pourra couler. L'essentiel est qu'une fois le traitement administré, l'otite externe guérit en quelques jours.
Le deuxième type et donc l'otite moyenne est «une inflammation des cavités de l'oreille moyenne (partie de l'oreille située derrière le tympan), à la suite d'une infection bactérienne, ou moins souvent, virale.

On classe les otites selon leur degré d'évolution : otite aiguë, otite subaiguë (otite due à la répétition des otites aiguës, et / ou s'accompagnant d'une baisse de l'audition), et otite chronique (baisse de l'audition et écoulement).

L'otite touche les plus souvent les nourrissons et les enfants entre 6 mois et 2 ans», précise le Dr. Alami.
Nous avons déjà lu précédemment que l'otite moyenne est la forme la plus répandue des pathologies de l'oreille. Cependant, il arrive parfois qu'elle ne soit pas traitée convenablement. Dans ce cas, l'infection se propage dans les structures internes de l'oreille.

Les dommages sont parfois irréversibles...

Cette otite dite interne se caractérise par l'apparition chez un malade souffrant d'otite moyenne de vertiges, d'acouphènes et de surdité.
L'infection peut atteindre les deux ou une seule oreille, mais dans les deux cas, le malade souffre de vertiges (sensation de tourner sur soi-même ou que les choses tournent autour de soi), si la partie vestibulaire est atteinte.

«L'otite interne peut quelques fois entraîner une perte permanente de l'ouïe, mais cette répercussion n'est pas la plus fréquente. Le plus désagréable en cas de labyrinthite* sera bien sûr les vertiges incessants et les crises plus fortes de ces mêmes
vertiges.

Étant donné que la labyrinthite peut prendre beaucoup de temps avant de se résorber, il est très important pour le malade de ne pas perdre le moral : c'est souvent le cas des personnes âgées qui, habituées à sortir et marcher, devront limiter leurs activités à cause des ces vertiges», conseille le spécialiste.
Ce dernier met spécialement en garde en cas de récidive de la maladie.

Et pour cause, les otites récidivantes peuvent causer de nombreuses complications.
Les otites récidivantes sont en fait des otites moyennes, mais dont les épisodes sont beaucoup plus fréquents qu'une ou deux l'an.
On dit parfois (si c'est le cas) que ce sont une seule et même otite chronique.

En tout état de cause, une otite mal ou non traitée peut entraîner un épaississement et une dégradation du tympan. Si ces otites deviennent chroniques, elles peuvent conduire à de graves dégradations des tympans et entraîner des pertes d'audition.

Bien qu'étant très rares, des complications peuvent aller jusqu'à des infections graves, telles qu'une méningite, une pneumonie, voire même une paralysie faciale.
C'est pourquoi il est essentiel de ne pas négliger une otite, quelle que soit sa gravité ou encore toute douleur de l'oreille, dite otalgie.
Chez l'enfant comme chez l'adulte, le passage chez le médecin traitant ou l'ORL
s'impose.

Il existe deux sortes de labyrinthites caractérisées par la nature de l'infection (bactérienne ou virale).

Labyrinthite virale :

C'est la plus fréquente des formes d'otite interne, qui survient généralement à la suite d'une infection du nez ou de la gorge (rhume ou grippe). Le premier symptôme de la labyrinthite est souvent une perte d'audition légère ou modérée, accompagnée d'acouphènes. Les vertiges suivront avec plus ou moins d'intensité.

On remarque des épisodes aigus (crises) qui obligent le malade à rester au lit le temps que les symptômes se résorbent (vertige intense, nausées, vomissements). Généralement, les vertiges cesseront après quelques jours (ou quelques semaines) : la guérison coïncide avec le retour de l'audition.

Labyrinthite bactérienne :

Cette forme est dans la plupart des cas une complication d'une méningite (elle affecte alors les deux oreilles) ou d'une otite moyenne (elle affecte une seule oreille).

L'otite chez l'enfant

La plupart des enfants ont eu une otite avant l'âge de trois ans.
L'infection d'oreille la plus courante pendant l'enfance touche l'oreille moyenne.

Des virus ou des bactéries pénètrent dans l'oreille moyenne et provoquent une infection ou une inflammation (une enflure). Les médecins diagnostiquent les otites en observant le tympan.

Comment puis-je savoir si mon enfant a une otite ?

Une otite moyenne se produit souvent après une autre maladie, comme un rhume. Souvent, en plus des symptômes habituels du rhume, y compris la fièvre, les maux de gorge, le manque d'énergie et la perte d'appétit, les enfants souffrant d'une otite :

Des gestes simples ? Jeter les cotons-tiges

Le cérumen a pour but de protéger le tympan des corps étrangers et des infections. Si vous enlevez le cérumen à l'aide d'un coton-tige, vous en poussez une partie au fond de l'oreille, près du tympan, ce qui peut entraîner une obstruction du conduit auditif. De plus, vous pouvez provoquer une otite externe en blessant les parois du conduit auditif avec le coton-tige.

Ne pas surchauffer la maison

Maintenez les pièces de la maison à une température moyenne de 18° à 20° C, particulièrement la nuit. Si vous dépassez ce seuil, vous favorisez l'apparition de moisissures et d'acariens qui contribueront à provoquer des réactions inflammatoires du nez et de la gorge pouvant dégénérer en otite.

S'abstenir de fumer dans la maison

La fumée de cigarette est très irritante et peut entraîner, chez les enfants comme chez les adultes, une inflammation du nez et de la gorge qui, éventuellement, pourra se propager jusqu'aux
oreilles.

Fatim-Zohra H. Alaoui

Toute l'actualité


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

CARTE DU SITE

Actualités

Bibliothèque

Multimedia

Web médical


Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !