Le guide de la médecine et de la santé au Maghreb
Revue de presse de la santé
Dieu guérisseur_Statue originaire du bas-congo

• Sommaire •
Page d'accueil
La bibliothèque de Santé Maghreb
Le kioque de Médecine du Maghreb
Communications scientifiques présentées lors de congrès et réunions scientifiques
Liste des médicaments disponibles en Algérie - Maroc et Tunisie
L'actualité de la santé dans les pays du Maghreb
L'agenda scientifique
Le guide du web médical maghrébin
L'annuaire de la santé en Afrique
Le forum de la santé en Afrique

• Sites Pays •
Le guide de la médecine et de la santé en Algérie
Le guide de la médecine et de la santé au Maroc
Le guide de la médecine et de la santé en Tunisie

• Infos •
Présentation de Santemaghreb.com
Visite guidée de Santemaghreb.com
Comment et pourquoi devenir Ambassadeur de Santemaghreb.com
Qui contacter à propos de Santemaghreb.com ?

Une recherche met en garde contre l'association de l'aspirine et de l'ibuprofène chez les sujets cardiaques
Libération - Maroc - 18/02/2003 Maroc

L'association de l'aspirine et de l'ibuprofène chez les patients qui souffrent d'une maladie cardiaque pourrait être fatale. C'est ce qui ressort de la nouvelle étude publiée dans la revue médicale " The lancet".

Selon les auteurs de cette étude, les malades du cœur qui prennent l'aspirine, pour son action anti-coagulante, en association avec un anti-inflammatoire dont le principe actif est l'ibuprofène ont un risque de mourir deux fois plus grand que ceux qui prennent l'aspirine seule ou associée avec un autre médicament anti-douleur.
Les chercheurs estiment que l'ibuprofène empêche l'aspirine de fluidifier le sang en bloquant son action anti-coagulante.

L'aspirine commercialisée depuis près d'une centaine d'années et proposée comme anti-thrombique depuis 1953, est considérée actuellement comme l'une des principales substances pharmaceutiques prescrites aux personnes qui souffrent de maladies cardio-vasculaires.
Elle est administrée quotidiennement à la majorité des patients pour empêcher la formation de caillots de sang qui pourraient être à l'origine de crises cardiaques. L'ibuprofène, pour sa part, est le principe actif de plusieurs anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) dont " Analgyl " 200mg et " Brufen " qui sont commercialisés au Maroc pour traiter les symptômes douloureux et fébriles liés aux rhumatismes notamment.

Les scientifiques qui ont publié l'étude sur la dangereuse association, chercheurs à l'unité de suivi des médicaments au Conseil de recherche médicale en Grande-Bretagne ont étudié les dossiers médicaux de 7.107 patients atteints de maladies cardiaques autorisés à quitter l'hôpital entre 1989 et 1997 auxquels les médecins avaient prescrit de l'aspirine et qui ont survécu au moins un mois après leur départ de l'hôpital.
Ce panel a été divisé par les scientifiques en trois groupes selon les prescriptions. Les patients du premier groupe prenaient de l'aspirine seulement. Le deuxième prenait de l'aspirine et de l'ibuprofène et le troisième groupe prenait de l'aspirine et un autre anti-douleur le diclofénac, qui fait également partie des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Après avoir analysé toutes les données contenues dans les dossiers médicaux des patients et les résultats du suivi, les chercheurs ont constaté que les patients qui prenaient de l'aspirine en association avec l'ibuprofène avaient deux fois plus de risques de mourir que ceux qui prenaient exclusivement de l'aspirine.
Pour un panel de 1000 patients, les scientifiques ont enregistré 12 morts de plus chaque année quand les deux médicaments étaient administrés simultanément. L'ibuprofène a été responsable de trois morts supplémentaires toutes liées à une maladie cardiaque pour 1000 patients traités par an. Les scientifiques insistent sur la comptabilisation des décès liés à une affection cardiaque pour qu'il n'y ait pas confusion : X est décédé suite à une chute fatale mais sa chute est peut-être due à une attaque cardiaque.

Fatima MOHO

Lire l'article original : http://www.liberation.press.ma/default.asp?id=9352

Retour Actualités

Copyright © 2004 NG COM Santé tropicale. Tous droits réservés. Site réalisé et developpé par NG COM Santé tropicale